Rechercher

Le tissu le plus utilisé est-il écologique ?

Dernière mise à jour : 9 févr.


Aujourd’hui, nous voulions vous parler d’une matière synthétique très répandue : le polyester ! Notre dressing en est rempli, mais quel est son impact ?


Le polyester est l’un des tissus les plus populaires sur le marché, il se trouve dans les vêtements, les meubles, les emballages etc. C’est la fibre synthétique la plus utilisée dans la mode.


Il n’est pas cher et très polyvalent. Ses propriétés le rendent très attractif pour les marques de vêtements : il est doux, durable dans le temps, résiste aux rétrécissements, facile à entretenir et sèche rapidement. C’est le couteau suisse du tissu !


Cette matière a été découverte dans les années 40 par des chimistes britanniques, il est ensuite apparu sur le marché français dans les années 50 avec la marque Tergal, puis popularisé dans les années 70. Elle est obtenue par polymérisation grâce à l’éthylène glycol et au téréphtalate.





Impact écologique et sanitaire


Le polyester requiert une énergie fossile pour être créé : le pétrole. Lors de la fabrication il faut 1,5kg de pétrole pour faire 1kg de polyester. C’est une matière nocive pour la planète car non seulement les gisements de pétrole s’épuisent mais ils sont aussi polluants, car ils produisent du gaz à effet de serre.


Le polyester pollue aussi l’eau. A chaque lavage, des microparticules de plastique se détachent et partent au lavage dans les canalisations, puis polluent les océans. On les retrouve plus tard dans l’eau que l’on boit et qui est absorbée par notre corps.


Cette année marque une découverte historique : la découverte de microparticules dans des placentas, suffisamment petites pour circuler dans le sang. Leur couleur était rouge, jaune, orange, et bleu, ce qui signifie qu’elles proviennent d’emballages, de peinture, de vêtements…


Mais on trouve aussi ces particules dans le métabolisme des poissons, ce qui contribue à détruire l’écosystème.


Ce matériau contient des perturbateurs endocriniens et des substances cancérigènes qui nuisent à notre santé. Consommer plus sain revient à choisir des matériaux sains pour nous mais aussi nos enfants, car les perturbateurs endocriniens les affectent énormément ! En plus de cela, à cause de sa composition, le polyester nuit donc à la santé des ouvriers qui manipulent ces substances à longueur de journée.


De plus, sa fabrication est énergivore en eau et énergie et libère des substances chimiques polluantes dans l’air, comme le bromide de sodium ou le dioxyde de titane.





Existe-t-il des solutions ?


Le polyester peut être recyclé de façon chimique ou mécanique. Comme toujours, le recyclage mécanique est plus souhaitable car il est moins énergivore.


Le polyester recyclé est issu du recyclage de produits en plastiques comme des bouteilles d’eau. Il est créé en dépolymérisant les fibres puis en les repolymérisant en un fil puis en un tissu. Mais cela ne l’empêche pas de libérer des microparticules. Même si le polyester recyclé est plus écolo que le polyester simple, il l’est beaucoup moins que les matières naturelles. Etant donné que la matière reste la même, il restera donc nuisible pour la santé.


Certaines marques proposent du polyester biosourcé, qui serait une polymérisation à partir de matériau naturel. Par exemple, à partir de canne à sucre et de maïs. Avec ce procédé, on évite d’utiliser des énergies fossiles et on garde toutes les propriétés et la performance du tissu !




Nous espérons que cet article vous a aidé à y voir plus clair sur ce tissu très répandu. Est-ce que vous connaissiez le polyester biosourcé ? Dites-nous dans les commentaires !