Rechercher

La jungle des labels (épisode 1)







Comme évoqué dans l’article précédent, certains composés dans nos vêtements peuvent être nocifs. Les phtalates, les métaux lourds, les formaldéhydes…autant de substances potentiellement cancérigènes à éviter. Alors, comment bien choisir ses vêtements ?


L’une des meilleures solutions est de se fier aux labels. Il en existe plusieurs et c’est parfois difficile de s’y retrouver ! Donc, voici un petit résumé non exhaustif des labels écoresponsables :






Oeko tex standard 100



Label référence en matière de critères sanitaires.


Ce label certifie que le textile ne contient pas de composants nocifs pour la santé et contrôle le tissu à chaque étape de traitement. Donc, tous les éléments du produit final sont examinés (même les fils et les finitions !!).


Grâce aux nombreux critères, il vérifie l’absence de substances interdites, le respect de la législation et ajoute des contraintes pour celles qui ne sont pas encore réglementées (pesticides, colorants, composés perfluorées etc ).


Si vous cherchez un label dédié à votre santé, c’est lui !




Gots : Global Organic Textile Standard


Il réunit des critères sociaux et environnementaux. C’est l’un des labels le plus complet !


Il garantit l’origine biologique des textiles : ils doivent être composés d’un minimum de 70% de matières bio.

(Vous avez oublié la différence entre matières bio et naturelles ? je résume tout ca ici 😉 )


Leurs critères prennent en compte la consommation d’eau, d’énergie et la gestion des déchets.

Surtout le bien-être et la dignité des travailleurs doivent aussi être respectés : salaires et horaires corrects, pas de travailleurs mineurs, liberté d’association etc


C’est le plus complet de tous les écolabels textiles concernant la laine, le coton, la soie et le chanvre.


En résumé, il atteste que la production et la transformation d’un textile sont respectueuses de l’environnement et des travailleurs !






L’Ecolabel Européen