Rechercher

10 bénéfices de l'alimentation low carb*

Envie d’éliminer quelques kilos en trop, pour affiner sa silhouette ou motivé.e à avoir une alimentation plus saine ? Que vous soyez tenté.e ou pas par l'alimentation cétogène, tout le monde a intérêt à limiter les glucides, particulièrement les raffinés.


En France, on consomme 50 kg de sucre par an (dont 45 kg dans les aliments industriels 😳).

Or, notre corps n’est pas fait pour assimiler autant de sucre.s.






1. Vous allez rajeunir !

Le corps a besoin d’énergie pour respirer, bouger, travailler, allaiter, filtrer l’urine…

Or, si on consomme trop de sucres cuits ou grillés, notre corps stocke des toxines, comme l’acrymalide. Concrètement, si on consomme trop de frites, chips, pain blanc, biscuits, ou encore céréales, des toxines sont produites et stockées dans le corps. C’est le phénomène de glycation qui accélère grandement le vieillissement de toutes nos fonctions métaboliques (celles dont on a besoin pour respirer, bouger, faire pipi…). Si vous voulez en savoir plus, le rapport de la commission européenne. Bref, le sucre fait vieillir…


2. Ça réduit les migraines 😲

Dans l'alimentation cétogène, on change les proportions glucides/lipides/protéines, et les protéines ont une propriété antidouleur. Un petit tip : si vous avez systématiquement des migraines avant vos règles, diminuer les glucides et augmenter les protéines et les bonnes graisses réduit considérablement les douleurs. Au petit déjeuner, vous pouvez remplacer vos tartines beurrées par 2 oeufs ou encore du granola fait maison, au déjeuner vous troquez les pâtes par des spaghettis de courgettes que vous agrémentez généreusement de sauce aux lardons et à la crème, un régal..

3. Pour les sportifs, il permet de s'assécher sans perdre de muscle.

En 2012, le Pr Tim. Noakes a fait son mea culpa. C’est un éminent spécialiste de la physiologie de l’exercice. Il s’est excusé auprès des sportifs, d’avoir fait la promotion d’une alimentation riche en glucides, pour avoir de l’énergie (le fameux plat de pâtes avant une épreuve). Il a testé son programme moins de sucres et plus de graisses et protéines et il a, à son actif plus de 70 marathons et ultramarathons. Pour attaquer ce genre d'alimentation, soyez suivi et accompagné, vous ne serez pas déçu.e de vos performances !

4. Vous allez vous affiner 😎

Une des caractéristiques de cette alimentation, c’est que le corps va chercher dans le gras qu’on a stocké et donc petit à petit le corps s’affine, puisqu’il a puisé dans les réserves.

Les premières conclusions pour une alimentation pauvre en glucides datent de 1863 😳. William Banting, qui est obèse, perd 20 kg en 9 mois grâce à un régime pauvre en glucides. Essayez ! Ce sera une occasion d’éliminer ce bourrelet qui ne veut plus partir !



5. Votre pancréas nous dit merci !

En effet, quand on consomme trop de sucre, il faut beaucoup d'insuline pour gérer toutes ces calories glucidiques, et notre pancréas se fatigue. (pour rappel, l'insuline est l'hormone fabriquée par le pancréas pour faire passer le sucre dans nos cellules afin de donner l'énergie nécéssaire pour fonctionner). Or, quand notre pancréas se fatigue, le sucre stagne dans notre corps et génère des amas graisseux. Cette sur-consommation peut avoir comme conséquences du diabète, l'obésité, des maladies cardio-vasculaires, de l'acné… Bref, on évite !

6. Et votre foie prend le relais..

Les lipides qu'on ingère sont utilisés comme source d'énergie par le foie. Cela produit des cétones (🤓 ahhhhh, c'est pour ça qu'on dit cétogène !) qui sont brûlées pour apporter l'énergie dont on a besoin ! Et pour ceux qui s'inquiètent, le foie sait fabriquer du glucose... grâce au métabolisme de néoglucogénèse (et oui, j'ai fait des recherches sur le sujet 😉!). Donc, nous ne sommes pas en manque. Voilà pourquoi on a un sacré regain d'énergie tout au long de la journée!


7. Vous retrouvez un palais digne de ce nom

Dans l’alimentation low carb* les épices, les herbes aromatiques, les légumes verts ont la part belle. Mais surtout pas à la mode cuisson vapeur + filet d'huile d'olive !

Vous pouvez cuisiner des épinards crémeux au gingembre, des pancakes de courgettes, des tomates à la parmesane, ou encore toute sorte de gratins bien généreux grâce à un mélange crème et mascarpone. On doit avoir une belle proportion de lipides et de protéines, respectivement 70% (voire plus!) et 25%. Imaginez les possibilités gustatives qui s'offrent à vous !

8. Découvrir des aliments

Réduire les glucides dans notre assiette, cela passe aussi par changer une partie de ce qui se trouve dans nos placards...

Huile de coco ou huile TMC, psyllium, farine de lupin, sucre de coco, souchet, beurre de cacao .. il y a plein d'aliments à (re)découvrir (parfois au nom barbare !), ce qui va vous permettre de vous amuser en cuisine</